Centre de cardiologie des Cerisiers


Prendre rendez vous

Nouveau! Prennez et gérez vos rendez vous en ligne via notre agenda virtuel.

Autres informations

  • Pour toute information médicale non-urgente veuillez nous contacter entre 12h et 13h30
  • A. Marchandise: 0491 06.29.13
  • V. Kersten: 0479 50.53.94

illustration_diabete



Polyclinique des

logo-stluc

En partenariat avec

logo st Luc

Connections


la cardiologie

A propos des différentes pathologies

les examens

Réalisés au centre

les examens

Réalisés à l'hôpital

Le diabète

1 Définition

Le diabète est une maladie est secondaire à un dysfonctionnement du système de régulation de la glycémie, qui peut avoir des causes diverses. On distingue deux types de diabètes, le type 1 et le type 2.

Le diabète de type 1 se révèle en général tôt dans la vie, il correspond à une insuffisance de sécrétion d’insuline, hormone sécrétée par le pancréas, responsable de la régulation de la glycémie dans l’organisme.

Le diabète de type 2, est observé le plus souvent chez des personnes en surcharge pondérale, correspond à une résistance périphérique à l’insuline.

Selon les estimations les plus récentes, il y aurait quelque 500 000 diabétiques de type 2 en Belgique, mais seuls 50% d'entre eux sont connus. Une situation dramatique eu égard au risque cardiovasculaire lié au diabète.

2 Symptômes

Le diabète peut être, tout comme l’hypertension artérielle, un « tueur silencieux », c’est-à-dire qu’il ne donne pas toujours de manifestations cliniques. Le diabète peut donc être détecté par une prise de sang de routine révélant un taux de sucre trop élevé à jeun. Il peut également se manifester par une complication, ou des symptômes lés à une hyperglycémie sévère (coma acidocétosique).

3 Complications

Les complications cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité des diabétiques, chez qui la probabilité de décéder d'un infarctus est 2 à 3 fois plus élevée chez les diabétiques.

4 Prise en charge

Pour le diabète de type 1:

le traitement consiste à apporter l’insuline qui manque, sous forme d’injections sous-cutanées répétées et régulières.

Pour le diabète de type 2:

le traitement consiste d’abord à augmenter la sensibilité à l’insuline par des médicaments et, lorsque le pancréas ne sécrète plus suffisamment d’insuline, à fournir de l’insuline sous forme d’injections sous-cutanées. La prise en charge d’un patient diabétique doit impérativement s’accompagner d’une gestion de tous les facteurs de risque cardiovasculaire.