Centre de cardiologie des Cerisiers


Prendre rendez vous

Nouveau! Prenez et gérez vos rendez vous en ligne via notre agenda virtuel.

Autres informations

  • Pour toute information médicale non-urgente veuillez nous contacter entre 12h et 13h30
  • A. Marchandise: 0491 06.29.13
  • V. Kersten: 0479 50.53.94

illustration_pacemaker



Polyclinique des

logo-stluc

En partenariat avec

logo st Luc

Connections


la cardiologie

A propos des différentes pathologies

les examens

Réalisés au centre

les examens

Réalisés à l'hôpital

Le pacemaker - défibrillateur

1 Définition

Le stimulateur cardiaque, ou pacemaker, ou pile est un dispositif implanté dans l’organisme délivrant des impulsions électriques au cœur et permettant par exemple d’accélérer ce dernier lorsqu’il est trop lent.

Le stimulateur cardiaque stimule le muscle cardiaque grâce à des pulsations chronométrées de façon précise qui font battre le coeur à un rythme naturel. Le stimulateur cardiaque est constitué d‘un générateur de pulsations, d‘environ la taille d‘une petite montre de poche, et d‘un ou plusieurs fils électriques qui relient le générateur de pulsation au coeur et sont utilisés tant pour déceler l‘activité du coeur que pour envoyer des pulsations électriques stimulantes.

Qui doit porter un stimulateur cardiaque?

Le battement de coeur est normalement contrôlé par un stimulateur cardiaque naturel dans le coeur appelé le noeud sinusal. Un signal électrique est produit par ce noeud sinusal. Ce signal s‘étend dans le coeur vers les chambres inférieures, appelées ventricules et provoque le battement du coeur.

Un stimulateur cardiaque est nécessaire:
  • Soit quand la fonction du noeud sinusal devient plus lente avec l‘âge (bradycardie).
  • Soit quand le blocage du "signal électrique" par le coeur fait que celui-ci ne peut atteindre les chambres de pompage principales du coeur (bloc auriculo-ventriculaire)
  • Soit à des patients ayant survécu à un arrêt cardiaque causé par une tachycardie ventriculaire (VT).

La surveillance médicale d’un stimulateur cardiaque

Elle doit être faite de manière régulière par le cardiologue.

Cette surveillance permet:
  • de voir si la pile marche bien
  • de voir si le niveau de charge de la batterie est correct pour pouvoir programmer le remplacement du stimulateur cardiaque à temps
  • de vérifier l‘intégrité des sondes
  • de détecter certains troubles du rythme cardiaque pour les modèles ayant une fonction de surveillance (holter), ce qui est le cas si la pile est récente
Elle s‘effectue:

Par un test à l‘aimant : le positionnement de ce dernier sur le boîtier, à travers la peau, déclenche un comportement particulier de la pile qui constitue la "signature" de cette dernière. Si cette dernière diverge un tant soit peu de ce qui est noté sur le modèle, cela peut signifier une dysfonction.

Par l‘interrogation du boîtier par un système de radio-fréquence connecté à un ordinateur. On peut obtenir ainsi de multiples renseignements : niveau de charge, degré de fonctionnement, fréquence, contrôle de la résistance électrique des sondes… Chaque marque de pile a son propre système matériel d‘interrogation. Il est donc indispensable de connaître cette dernière pour pouvoir charger les données et faire les tests adéquats.

Le patient doit être porteur dans toutes les circonstances d‘un document attestant la présence du stimulateur cardiaque, la marque de ce dernier et des sondes, l‘adresse du centre qui a fait l‘implantation et les principales caractéristiques du dernier réglage.
La durée de vie actuelle d‘une batterie de stimulateur cardiaque est de cinq à dix ans. La surveillance régulière de la pile permet de détecter la fin de vie de cette dernière bien avant qu‘elle ait lieu et de pouvoir, ainsi, en toute tranquillité, programmer son remplacement.

Les précautions à prendre chez un porteur de stimulateur

Le port d’un pacemaker requiert quelques précautions pour éviter les interférences électromagnétiques:

  • Éviter la pratique de la soudure à l’arc, le stockage du téléphone portable dans la poche près du pacemaker pendant une longue durée (plusieurs jours), de stationner près des arceaux antivol des magasins. L‘utilisation d‘un four à micro-ondes en bon état n‘est, par contre, absolument pas dangereuse.
  • Contre-indication de l’emploi d’appareils d’électrothérapie ou d’électrostimulation...
  • Avertir en cas de passage sous des portiques détecteurs de métaux (aéroports…) : risque de déclenchement de l’alarme mais surtout risque de dérégler les paramètres du stimulateur.
  • Au niveau médical : contre-indication théorique de l’IRM sauf avec les nouveaux modèles RMN compatibles. Précautions d’emploi en cas d’utilisation de bistouri électrique, en cas de radiothérapie.
  • Éviter l’exposition solaire directe (risque de brûlure accru du fait de la présence d’une masse métallique pouvant stocker la chaleur en sous cutané)